Ce cours conçu pour l’Université Concordia enseigne la grammaire de l’ancien anglais par le biais des romans fantastiques de J.R.R. Tolkien et des œuvres littéraires qui l’ont inspiré.

Défi

L’ancien anglais représentait d’emblée un sujet difficile « à vendre » à une clientèle jeune, notamment à des étudiants universitaires qui doivent suivre plusieurs cours dans une même session. À ce défi s’ajoutait celui de bâtir une nouvelle version, ludique de surcroit, d’un cours magistral déjà existant. Nous devions par ailleurs nous assurer de rendre l’environnement de cette formation des plus attrayantes et engageantes pour son public cible.

Vidéo en anglais !

Solution

L’objectif de ce cours était de donner aux apprenants les outils pour produire leurs propres traductions ainsi que pour mener leurs analyses et interprétations de données. Le plus important consistait toutefois à faire en sorte que les apprenants comprennent la façon dont la grammaire de l’ancien anglais s’est construite et dont elle a influencé la langue anglaise actuelle.

Comme l’explique le professeur Stephen Yeager, le responsable du contenu du cours, le plus grand avantage du cours en ligne est qu’il permet aux étudiants de traduire des textes en ancien anglais de manière coopérative. « De petits groupes se réunissent en ligne et créent ensemble des traductions, qu’ils comparent ensuite à celles de leurs collègues de classe. C’est là que se produit le véritable apprentissage », explique-t-il.

Les étudiants ont aussi accès à des conseils de prononciation grâce à un segment préenregistré, ce qui leur permet d’améliorer leur maîtrise de la langue.

Nous avons intégré des éléments de ludification tout au long du cours dans le but d’inciter les étudiants à s’approprier le matériel d’apprentissage de façon plus approfondie.

Vidéo en anglais !

Chaque leçon propose des activités qui donnent la chance à l’apprenant d’accumuler des écussons pour déverrouiller les chapitres de l’histoire de Smaug (un dragon, le principal antagoniste du roman Le Hobbit (1937) de J. R. R. Tolkien). Alors que les écussons donnent accès aux grandes lignes de l’histoire, les flammes qui s’ajoutent en récompense permettent de découvrir des détails supplémentaires de l’intrigue.

Écussons : Les étudiants reçoivent un écusson lorsqu’ils complètent une activité associée à cette récompense. L’obtention de quatre écussons déverrouille le premier niveau de l’histoire. Les écussons sont liés à la note finale.

Flammes : Les étudiants reçoivent une flamme en récompense lorsqu’ils participent aux défis optionnels comme de se mesurer à un chronomètre. L’obtention de quatre flammes déverrouille un niveau supérieur de l’histoire. Les flammes ne sont pas liées à la note finale.

Testez vos connaissances en ancien anglais