Couleur et apprentissage à l’étude

Choisir les couleurs d’une formation en ligne est sans doute l’une des étapes les plus amusantes dans la conception de ce produit. Néanmoins, celle-ci ne peut être basée que sur des goûts personnels et des élans du moment. En plus de connaître les règles de cet art, nous disposons aujourd’hui d’études qui peuvent nous guider en la matière. En voici quelques-unes!

infographie sur les couleurs et l'apprentissage

L’intérêt du surlignage. Du texte surligné en couleur attirerait l’attention et inciterait à l’action. Après avoir commencé à utiliser le surlignage en couleur dans ses factures, une compagnie d’assurance a reçu les paiements de ses clients en moyenne deux semaines plus tôt qu’avant (Étude HP Canada).

Mieux apprendre grâce à la couleur. La couleur serait susceptible d’améliorer la compréhension de 73 % (Johnson, 1992) et les habiletés d’apprentissage, plus précisément la faculté à retenir une leçon, de 55 à 78 % (Embry, 1984).

Le vert : pas qu’écolo. Le vert favoriserait la créativité (Lichtenfeld, Elliot, Maier, Pekrun, 2012) et serait une couleur particulièrement convaincante! C’est ce qui ressort d’une étude où les sondés devaient préciser leur degré d’accord sur des affirmations neutres éditées en différentes couleurs (Hewlett Packard, 2009).

Ambiances chromatiques. Une ambiance chromatique rouge aiderait à la concentration, alors qu’une ambiance chromatique bleue stimulerait l’intuition (Mehta et Zhu, 2009). Les environnements de couleurs, notamment de couleurs chaudes favoriseraient la productivité et le plaisir au travail (Kobayashi et Sato, 1992 – Mukae et Sato, 1992). Reste à savoir si ce constat vaut pour les environnements numériques…

Notre article détaillé à ce sujet :

Catherine Meilleur

Auteure:
Catherine Meilleur

Rédactrice de contenu créatif @KnowledgeOne. Poseuse de questions. Entêtée hyperflexible. Yogi contemplative.

Catherine Meilleur possède plus de 15 ans d’expérience en recherche et en rédaction. Ayant travaillé comme journaliste, vulgarisatrice scientifique et conceptrice pédagogique, elle s’intéresse à tout ce qui touche l’apprentissage : de la psychopédagogie aux neurosciences, en passant par les dernières innovations qui peuvent servir les apprenants, telles que la réalité virtuelle et augmentée. Elle se passionne aussi pour les questions liées à l’avenir de l’éducation à l’heure où se pointe une véritable révolution, propulsée par le numérique et l’intelligence artificielle.

2020-03-25T12:48:35-04:002020/03/25|Articles, Catherine Meilleur|

Écrivez un commentaire