Agencement graphique

L’espace! L’ultime frontière… de la conception graphique. Là où voyagera le vaisseau de vos entreprises. Votre mission : explorer de nouvelles dimensions, rechercher de nouveaux agencements et de nouvelles dispositions, aller intrépidement là où aucun graphiste ne s’est encore rendu…

Avez-vous déjà ouvert un magazine et perdu l’envie de lire un article dès votre premier coup d’œil? Peut-être êtes-vous en train de naviguer sur la page d’accueil d’un site internet sur laquelle il vous semble impossible de trouver la section qui vous intéresse. Dans ces agencements, il est fort probable que l’espace ne soit pas utilisé judicieusement.

En graphisme, nous nous efforçons de communiquer le message le plus clairement et le plus efficacement possible. L’organisation de l’espace est un facteur important, et parfois sous-estimé dans la création d’un graphisme efficace. Pourquoi revêt-elle tant d’importance?

Des croustilles à la géographie

Supposons que sur votre site web vous vendez des… croustilles! 🙂

Les objectifs de votre site sont : 1-d’informer le visiteur sur votre produit; 2-de le convaincre que vos croustilles sont bien meilleures que les autres; et 3-d’amener le visiteur à passer une commande.

Voyez votre agencement comme une carte géographique. Votre travail est de guider le visiteur au travers des sections selon un ordre particulier et de le mener à la destination prévue : L’ACHAT!

Découvrez lequel des différents agencements ci-dessous réussit le mieux à atteindre cet objectif.

1er exemple

L’agencement a l’avantage d’être simple à comprendre : vous lisez de haut en bas et terminez par le bouton ACHAT. Toutefois, le fait qu’il ressemble à une longue liste ne rend pas sa lecture des plus engageantes.

2e exemple

Bien que cet agencement soit un petit peu plus attrayant que le précédent, il demeure très chargé et son ordre de lecture manque de clarté. On risque de perdre l’intérêt du visiteur avant même qu’il ait eu le temps de repérer le bouton ACHAT.

3e exemple

Cet agencement est beaucoup plus aéré, le contenu a été mieux pensé et le tout est plus agréable à regarder et plus compréhensible. Ce graphisme est le plus susceptible des trois à inciter le visiteur à appuyer sur le bouton ACHAT!

Le pouvoir de l’espace

Votre agencement doit être aéré, invitant et viser un but. Votre centre d’intérêt ou zone cible doit se démarquer du reste. Créer de l’espace autour de la zone cible peut aider à en souligner l’importance. Lorsque l’espace est utilisé de manière appropriée, il apporte au graphisme équilibre, ordre et direction. Le visiteur doit pouvoir naviguer dans votre agencement avec aisance et saisir clairement le message que vous tentez de lui communiquer.

L’espace « vide » peut contribuer à préciser le parcours vers la destination voulue par votre graphisme, ce qui est primordial si vous souhaitez que votre visiteur perçoive efficacement votre message, et qu’il perçoive comme rentable le temps qu’il a passé sur votre site.

De l’ordre et du sens

Personne n’aime avoir à décrypter un ensemble désordonné! Il faut donc vous assurer de créer un agencement équilibré et harmonieux. Ce n’est pas parce qu’il y a des espaces blancs qu’il faut forcément les remplir. Il est important de faire la différence entre un espace et un « trou ».

Si les éléments de votre page se rassemblent autour d’un espace vide sans intention particulière, vous avez un « trou ». La solution n’est pas forcément de le remplir. Vous pouvez réarranger certains éléments ou réévaluer votre stratégie. Brrr! Je sais… les délais. Mais pour aboutir à un graphisme plus efficace, cela peut en valoir la peine.

Soyez audacieux, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus pour exprimer votre vision et en arriver à ce que votre graphisme soit réellement facile à décoder et attrayant pour les visiteurs. Après tout, c’est à eux que vous vous adressez!

Flash en HTML5

APPRENEZ-EN PLUS
Carmelo Cipolla

Auteur:
Carmelo Cipolla

Concepteur visuel & interactif @KnowledgeOne. Metteur en forme. Maniaque de musique. Vis sur la corde raide. Je conçois, alors je suis.

2018-01-11T12:43:10+00:002018/01/09|Articles, Carmelo Cipolla|

Écrivez un commentaire

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok