Évaluation de la réussite d’un CLOM à l’aide de processus d’analyse variés

L’intérêt pour les cours en ligne ouverts massivement (CLOM ou MOOC en anglais) ne cesse d’augmenter. Cette nouvelle forme d’apprentissage amélioré par la technologie (AAT) suscite l’intérêt notamment lorsqu’il est question du caractère évolutif de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur (Shrader, Wu, Owens-Nicholson, & Santa Ana, 2016).

Les défenseurs des CLOM avancent que ces cours sont appréciés parce qu’ils rendent l’éducation accessible à tous (largement diffusée et gratuite) (Lewin, 2012; Wulf, Blohm, Leimeister, & Brenner, 2014). Ses opposants mettent plutôt l’accent sur le manque de preuves empiriques pour soutenir l’idée que l’AAT représente l’avancée pédagogique promise du 21e siècle (Wei-Ping, Ping, & Si-Yuan, 2016). Ces derniers croient que les améliorations pédagogiques avérées et potentielles des CLOM sont modestes pour ce qui est de répondre aux besoins des formes d’apprentissage actuelles, qui sont diverses et en évolution constante.

Cette étude tente d’identifier les meilleures pratiques et de cibler les avantages du CLOM en tant que moyen valable pour l’enseignement et l’apprentissage en ligne.

Cette recherche a été publiée sur The Asian Conference on Technology in the Classroom.
Télécharger la recherche complète (en anglais)

Auteurs

Jihan Rabah

Jihan Rabah

Anik de St-Hilaire

Anik de St-Hilaire

2018-12-20T11:54:04+00:002018/12/13|Anik de St-Hilaire, Articles, Jihan Rabah, Research|

Écrivez un commentaire

Ce site utilise des cookies et des services tiers. Ok