Alors qu’elle gagne en popularité, la formation en ligne s’ouvre à des cohortes d’apprenants de plus en plus nombreuses et diversifiées. Pour maximiser les chances de réussite de chacun et réduire les inégalités sur leur parcours, les concepteurs pédagogiques ont avantage à suivre les principes de la conception universelle de l’apprentissage (CUA). Voici un petit guide pour appliquer les principes de la CUA à 6 aspects fondamentaux de la formation en ligne.

La conception universelle selon l’ONU

Selon la définition de la Convention relative aux droits des personnes handicapées adoptée par l’ONU (Art. 2), la conception universelle est « la conception de produits, d’équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans toute la mesure possible, sans nécessiter ni adaptation ni conception spéciale ».

Appliqué à l’apprentissage, la conception universelle devient « une approche qui permet, à l’intérieur d’un cadre universel et inclusif, de mieux définir les mécanismes qui interviennent dans un apprentissage et un enseignement efficaces », comme le souligne Jihan Rabah, vice-présidente recherche et analyse chez KnowledgeOne (voir Formation en ligne : Tendances 2019).

CADRE GÉNÉRAL

Soyez accueillant et bienveillant!

  • Accueillez les apprenants au début de la formation et mettez en valeur la dimension inclusive de celle-ci. Vous donnerez le ton au cours!
  • Évitez de mettre l’accent sur le fait que c’est pour répondre aux règles en vigueur que cette formation est inclusive (même si c’est le cas!).
  • Soyez bienveillant dans votre façon de vous adresser à l’apprenant lorsque vous formulez des consignes. Il ne doit pas avoir le sentiment que tout repose sur ses épaules, qu’il est laissé à lui-même.

 NAVIGATION

Instaurez un parcours clair et cohérent!

  • Assurez-vous que l’enchaînement des modules et des sections soit cohérent.
  • Limitez au minimum le nombre de clics nécessaires pour accomplir une tâche.
  • Utilisez des termes significatifs et concis pour titrer vos liens ou pour identifier vos onglets.
  • Proposez une table des matières pour chaque unité substantielle de la formation.
  • Offrez la possibilité de naviguer dans la formation seulement à l’aide du clavier.

OUTILS

Sélectionnez avec soin les modules d’extension et outils!

  • En formation en linge, on recourt souvent à des modules d’extension (plugins en anglais) et à divers outils pour intégrer des quiz, des plateformes de discussions ou des médias sociaux. Assurez-vous que ceux-ci offrent un accès universel équivalent au reste de la formation.
  • Prenez en compte les défis que posent les outils collaboratifs et les activités d’apprentissage synchrone pour la CUA et assurez-vous d’avoir les ressources pour les adapter s’il y a lieu.

COMMUNICATIONS

Encouragez une communication efficace!

  • Pour ceux qui n’y sont pas habitués, les espaces de collaboration et de discussion peuvent sembler compliqués à utiliser. Expliquez-en les fonctionnalités : comment titrer correctement ses commentaires, les lier à une discussion existante, faire la distinction entre « répondre » et « répondre à tous », etc.
  • Établissez des règles claires quant au respect qui doit prévaloir au sein des échanges.

TEXTE

Assurez-vous que les textes sont accessibles à tous!

  • Optez pour des polices de caractères sans empattements, plus faciles à lire, et d’assez grande taille. Assurez-vous que le contraste entre le texte et le fond d’écran est suffisant et gardez-vous de mettre des blocs de textes en italique ou en majuscules.
  • En plus de rendre la formation accessible sur la majorité des dispositifs numériques, pensez à intégrer des technologies d’assistance que les apprenants sont susceptibles d’utiliser : lecteurs d’écran, logiciels de grossissement, logiciels de correction d’orthographe et de grammaire, logiciels de prédiction des mots, etc.

MÉDIA

Soignez les couleurs, les images et les enregistrements vidéo et audio!

  • Dans la mesure du possible, utilisez des feuilles de style en cascade (CSS) pour pouvoir personnaliser le rendu de la couleur à l’écran.
  • Assurez-vous que les séquences vidéo et audio soient accompagnées d’une transcription.
  • Sous-titrez vos vidéos! Selon l’auditoire, il peut même être souhaitable de le faire en plusieurs langues.
  • Faites en sorte que les apprenants puissent accélérer et ralentir les séquences vidéo et audio.

Auteurs: