Savez-vous en quoi consiste l’apprentissage connecté? Sauriez-vous dire sur quels facteurs la présence sociale en formation en ligne exerce une influence positive? Avez-vous une idée des types d’activités qui sont le plus susceptibles d’engendrer des apprentissages informels au travail? Connaissez-vous la pédagogie de l’empathie et l’apprentissage collaboratif? Testez vos connaissances en répondant aux cinq questions suivantes.

1. Vrai ou faux? L’apprentissage connecté, souvent désigné sous son appellation anglophone connected learning, désigne le fait de suivre une formation à l’aide des dernières technologies numériques et en étant connecté à l’Internet.

RÉPONSE

FAUX

On parle d’apprentissage connecté — souvent désigné sous son appellation anglophone connected learning —, lorsqu’une personne entreprend une démarche d’apprentissage sur un sujet qui l’intéresse personnellement en faisant appel au soutien d’une ou de plusieurs personnes aptes à élargir ses possibilités et stimuler ses apprentissages. Il peut s’agir de pairs, d’un enseignant, d’un mentor, etc. et ceux-ci peuvent se trouver près géographiquement de l’apprenant connecté ou ailleurs dans le monde.

Même si ce type d’apprentissage n’est pas nouveau en soi et qu’il ne requiert pas forcément l’usage de technologies, il inclut souvent de nos jours le recours aux possibilités de l’Internet et du Web 2.0.

Pour en savoir plus : Mini glossaire de la dimension sociale de l’apprentissage

2. Lesquels des facteurs suivants sont influencés de manière positive en formation en ligne par la présence sociale? Par présence sociale, on entend principalement le fait de pouvoir avoir des interactions significatives avec ses pairs et l’enseignant.

A) la motivation

B) le sentiment de connexion avec ses pairs

C) la performance dans les travaux

D) la satisfaction personnelle

RÉPONSE

Toutes ces réponses sont correctes.

Des études longitudinales ont aussi montré que le sentiment d’efficacité collective avait une incidence directe, et plus grande que le sentiment d’efficacité personnelle, sur le contrôle cognitif nécessaire à l’état de Flow, cet état de concentration optimale dans une activité qui procure une sensation d’immersion et de bien-être.

Il ressort aussi de plusieurs travaux que, pour être profitables, les interactions en formation en ligne — entre apprenant-apprenant ou apprenant-enseignant — doivent répondre à certains critères, dont les trois suivants : être significatives, centrées sur les apprenants et structurées.

Pour en savoir plus : Le sens de la communauté compte-t-il en formation en ligne?

3. Bien que l’apprentissage informel puisse se faire en solitaire, les relations interpersonnelles sont un terrain fertile pour son éclosion. Le professeur et chercheur en éducation Michael Eraut a mis en lumière quatre principaux types d’activités qui sont le plus souvent à la source de cette forme d’apprentissage en milieu de travail. Sélectionnez le bon terme pour compléter la description de chacun de ces types d’activités.

Termes : des activités de groupe, des tâches qui posent un défi, de nouvelles pratiques et perspectives, de nouveaux aspects de leurs enjeux

  • Participer à ________ : divers types de groupes.
  • Travailler aux côtés des autres : pour observer, participer et apprendre ________.
  • S’atteler à ________ : cela exige d’apprendre sur le terrain, et si le soutien adéquat est offert, la motivation et la confiance peuvent s’accroître.
  • Travailler avec les clients : cela permet une meilleure connaissance du client à partir ________, demandes et idées qui émergent de ces rencontres.

RÉPONSE

Les affirmations correctes complètes sont les suivantes :

  • Participer à des activités de groupe: divers types de groupes.
  • Travailler aux côtés des autres : pour observer, participer et apprendre de nouvelles pratiques et perspectives.
  • S’atteler à des tâches qui posent un défi: cela exige d’apprendre sur le terrain, et si le soutien adéquat est offert, la motivation et la confiance peuvent s’accroître.
  • Travailler avec les clients : cela permet une meilleure connaissance du client à partir de nouveaux aspects de leurs enjeux, demandes et idées qui émergent de ces rencontres.

Selon Eraut, la réussite de ces quatre processus repose en partie sur la qualité des relations interpersonnelles dans le milieu de travail. Les outils de la formation en ligne sont par ailleurs tout désignés que ce soit pour sensibiliser les travailleurs à l’importance de la collaboration, les guider à cet effet ou leur offrir un cadre propice aux échanges constructifs et stimulants.

Pour en savoir plus :

4. L’empathie, cette composante importante des relations interpersonnelles, a inspiré une approche pédagogique. Laquelle des affirmations suivantes est incorrecte?

A) Pour utiliser l’empathie comme outil pédagogique, l’enseignant doit s’intéresser à la dimension cognitive de cette notion, qui est en fait la dimension sur laquelle il peut intervenir. 

B) Une pédagogie de l’empathie doit être réservée aux situations particulières ou délicates — par exemple, un apprenant qui serait aux prises avec des difficultés d’apprentissage ou encore personnelles.

C) Une pédagogie de l’empathie a montré des bienfaits sur le sentiment de confiance, le plaisir d’étudier, la motivation et l’engagement dans l’apprentissage ainsi que sur l’éclosion et le renforcement d’un lien entre l’enseignant et ses apprenants.

D) Une pédagogie de l’empathie a montré des bienfaits sur la création d’un environnement d’apprentissage positif de même que sur le développement d’un sentiment d’appartenance au groupe.

E) Une pédagogie de l’empathie a montré des bienfaits sur la valorisation de l’apprentissage et la réussite pédagogique.

RÉPONSE

B.

Cette approche ne doit pas être réservée aux situations particulières ou délicates, mais imprégner la pratique enseignante dans son ensemble, entre autres à travers le lien que l’enseignant tisse avec ses apprenants dans son travail de pédagogue.

Pour en savoir plus : La formation en ligne en mode empathique

5. Laquelle ou lesquels des affirmations suivantes correspond(ent) à l’apprentissage collaboratif?

A) Son objectif pédagogique est de faire en sorte que chacun apprenne un contenu prévu, structuré et imposé tout en améliorant ses aptitudes de collaboration.

B) Son objectif pédagogique est d’aider l’apprenant à atteindre un but commun partagé ainsi que des objectifs personnels, en plus de lui permettre d’apprendre « à sa façon »; tout cela en explorant, en découvrant ou en élaborant un contenu ou une structure.

C) Il mise sur la répartition des tâches et des responsabilités entre les membres du groupe. Les tâches sont donc en général différentes pour chacun des membres du groupe.

D) Chaque membre est responsable de réaliser sa tâche à sa façon — tâche qui, bien qu’accomplie différemment, est sensiblement la même pour tous.

E) Il convient bien à des adultes, puisqu’il est souple et qu’il exige plus d’autonomie et de contrôle de la part de l’apprenant, qui doit prendre un certain nombre de décisions et assumer un certain degré de responsabilité.

RÉPONSE

B, D et E

Les affirmations A et C correspondent à l’apprentissage coopératif, avec lequel l’apprentissage collaboratif est souvent confondu. Si dans ces deux types d’apprentissage il est question d’apprendre en atteignant un objectif commun grâce à la participation de tous les membres du groupe, leur objectif pédagogique et leurs modalités ne sont toutefois pas les mêmes.

Pour en savoir plus :

Nos articles pour faciliter votre transition vers l’apprentissage en ligne

En savoir plus
Catherine Meilleur

Auteure:
Catherine Meilleur

Rédactrice de contenu créatif @KnowledgeOne. Poseuse de questions. Entêtée hyperflexible. Yogi contemplative

Catherine Meilleur possède plus de 15 ans d’expérience en recherche et en rédaction. Ayant travaillé comme journaliste, vulgarisatrice scientifique et conceptrice pédagogique, elle s’intéresse à tout ce qui touche l’apprentissage : de la psychopédagogie aux neurosciences, en passant par les dernières innovations qui peuvent servir les apprenants, telles que la réalité virtuelle et augmentée. Elle se passionne aussi pour les questions liées à l’avenir de l’éducation à l’heure où se pointe une véritable révolution, propulsée par le numérique et l’intelligence artificielle.