On ne pense plus l’apprentissage sans mettre l’apprenant au premier plan. À ce propos, connaissez-vous les dessous de sa motivation? Avez-vous une idée des conditions qui lui sont optimales? Des facteurs qui peuvent lui inspirer confiance en formation en ligne? Et saviez-vous qu’on pense à lui lorsqu’on choisit les couleurs d’une telle formation? Testez vos connaissances en répondant aux cinq questions suivantes.

1. Vrai ou faux? Dans l’élan qui incite à l’action, que l’on peut qualifier d’« action motivée », et qui est primordial pour l’apprentissage, la composante cognitive joue clairement un rôle plus important que la composante émotionnelle.

RÉPONSE

FAUX

Alors qu’on a longtemps cru que ces systèmes étaient soit complètement distincts soit que l’un (la cognition) régulait l’autre (l’émotion), les dernières recherches en neurosciences indiquent plutôt que leur fonctionnement est intimement lié (voir L’importance des émotions dans l’apprentissage). « Le processus d’intégration des émotions et de la cognition se fait de façon progressive dans plusieurs structures du cerveau. L’intégration permet à ces deux sous-fonctions, séparées au départ, d’émerger pour bâtir une fonction plus complexe et générale », résume le professeur et chercheur de l’Université de Sherbrooke Restrepo (2014). Et comme il le précise, les deux composantes seraient d’égale importance dans l’élan qui incite à l’action : « Émotion et cognition s’unissent pour former l’action motivée. L’émotion ne doit plus jamais être conçue comme système subordonné de la cognition ».

Pour en savoir plus :

2. La motivation est une condition sine qua non à l’apprentissage. Elle émane d’une cascade de processus et est influencée par des facteurs intrinsèques comme extrinsèques. Sélectionnez le bon terme pour compléter chacune des étapes de ce processus.

Termes : l’orientation, récupérée, codée, cette valeur, le calcul coûts-avantages

  • Les informations prises en compte dans ________ pour chaque motif précis sont traitées de plusieurs façons.
  • La valeur de chacun des coûts et avantages pertinents est calculée, ce qui permet de déterminer ________ et la vigueur qui conviennent pour l’action à initier.
  • Lorsqu’un objectif est atteint, ________ est codée.
  • Une fois que la valeur est ________ de façon efficace, elle peut être stockée.
  • Lorsque le sujet souhaitera à nouveau atteindre le même objectif, la valeur stockée sera alors ________.

RÉPONSE

Les affirmations correctes complètes sont les suivantes :

  • Les informations prises en compte dans le calcul coûts-avantages pour chaque motif précis sont traitées de plusieurs façons.
  • La valeur de chacun des coûts et avantages pertinents est calculée, ce qui permet de déterminer l’orientation et la vigueur qui conviennent pour l’action à initier.
  • Lorsqu’un objectif est atteint, cette valeur est codée.
  • Une fois que la valeur est codée de façon efficace, elle peut être stockée.
  • Lorsque le sujet souhaitera à nouveau atteindre le même objectif, la valeur stockée sera alors récupérée.

Notons que puisque nous n’avons pas encore percé tous les mystères de ce complexe phénomène qu’est la motivation, cette explication est appelée à se raffiner.

Pour en savoir plus : Les dessous de la motivation

3. Lorsqu’on choisit les couleurs d’une formation en ligne, il est essentiel de penser à l’apprenant. Lequel ou lesquels des conseils suivants ne s’appliquent pas aux choix des combinaisons de couleurs?

A) Privilégier les combinaisons de couleurs tendance.

B) Attention aux combinaisons de couleurs qui ont une forte connotation symbolique (ex. : le noir et l’orange évoquent l’Halloween).

D) Éviter les combinaisons de couleurs situées aux extrémités opposées du spectre (ex. : rouge et bleu)qui accélèrent la fatigue visuelle.

E) Éviter les combinaisons de couleurs qui sont les plus problématiques pour ceux qui souffrent d’une « dyschromatopsie » que l’on appelle communément daltonisme — principalement les tons de rouge et de vert ou encore de bleu et de jaune.

RÉPONSE

A

Si les tendances en matière de couleurs n’ont pas à être complètement ignorées, elles ne sont pas pour autant à privilégier, puisque bien d’autres facteurs les précèdent ici en importance. Il faut garder en tête que le design est secondaire à l’apprentissage ou pour être plus juste, qu’il est à son service. Il faut donc impérativement éviter les choix de couleurs qui pourraient nuire à cette mission. La couleur est essentielle non seulement pour donner une certaine image de la formation, mais aussi pour habiller ses éléments fonctionnels et pour soutenir la perception et le traitement des informations.

 Pour en savoir plus :

4. Laquelle ou lesquels des affirmations suivantes est/sont exacte(s) en ce qui concerne des conditions optimales pour les apprenants?

A) Intégrer entre les séances d’étude des périodes de repos ou des pauses d’une durée suffisante et qui permettent réellement de décrocher est primordial pour le bien-être des apprenants et pour l’apprentissage.

B) La présence régulière de l’enseignant en apprentissage en ligne a une influence considérable sur la motivation et l’engagement des apprenants.

C) Pour une communication optimale en formation en ligne, il est préférable de ne pas présenter aux apprenants dès le début de la formation l’ensemble des travaux qui seront exigés durant le cours, mais d’échelonner ces présentations dans le temps.

RÉPONSE

A et B

Pour une communication optimale en formation en ligne, l’ensemble des travaux exigés doivent être intégrés sous l’onglet de soumission conçu à cet effet, et ce, dès le lancement de la formation. Il est aussi judicieux d’y donner les consignes dans leurs grandes lignes, de rappeler les dates de soumission et de fournir la grille d’évaluation (éléments évalués, pondération et notation).

Pour en savoir plus :

5. Certains éléments participent à ce que l’apprenant se sente en confiance en formation en ligne. Sélectionnez le bon terme pour compléter chacune des affirmations suivantes.

Termes : ressources, évaluations, questions ou rétroactions, modules

A) Faire en sorte que les ________ et outils intégrés à la formation soient faciles à repérer et à utiliser.

B) Fournir des explications brèves, mais claires sur les exercices à venir, les consignes à respecter et le fonctionnement des ________.

C) Laisser l’apprenant choisir certains éléments de sa formation : l’ordre dans lequel compléter les ________, la possibilité d’accéder à des capsules de formation enrichie ou à des exercices supplémentaires pour se préparer à un examen, etc.

D) Ajouter des éléments amusants là où l’apprenant ne s’y attend pas : donner un ton humoristique à quelques ________, ajouter une séquence mimée pour indiquer si les réponses sont bonnes ou non, créer des indicateurs de performance ludiques, etc.

RÉPONSE

Les affirmations correctes complètes sont les suivantes :

A) Faire en sorte que les ressources et outils intégrés à la formation soient faciles à repérer et à utiliser.

B) Fournir des explications brèves, mais claires sur les exercices à venir, les consignes à respecter et le fonctionnement des évaluations.

C) Laisser l’apprenant choisir certains éléments de sa formation : l’ordre dans lequel compléter les modules, la possibilité d’accéder à des capsules de formation enrichie ou à des exercices supplémentaires pour se préparer à un examen, etc.

D) Ajouter des éléments amusants là où l’apprenant ne s’y attend pas : donner un ton humoristique à quelques questions ou rétroactions, ajouter une séquence mimée pour indiquer si les réponses sont bonnes ou non, créer des indicateurs de performance ludiques, etc.

Pour en savoir plus : Formation en ligne : inspirer confiance aux apprenants

Nos articles pour faciliter votre transition vers l’apprentissage en ligne

En savoir plus
Catherine Meilleur

Auteure:
Catherine Meilleur

Rédactrice de contenu créatif @KnowledgeOne. Poseuse de questions. Entêtée hyperflexible. Yogi contemplative

Catherine Meilleur possède plus de 15 ans d’expérience en recherche et en rédaction. Ayant travaillé comme journaliste, vulgarisatrice scientifique et conceptrice pédagogique, elle s’intéresse à tout ce qui touche l’apprentissage : de la psychopédagogie aux neurosciences, en passant par les dernières innovations qui peuvent servir les apprenants, telles que la réalité virtuelle et augmentée. Elle se passionne aussi pour les questions liées à l’avenir de l’éducation à l’heure où se pointe une véritable révolution, propulsée par le numérique et l’intelligence artificielle.